Matt Holubowski – Les mots qui priment.

Par Leslie Merle

Matt Holubowski, c’est la voix. Et ce n’est pas peu dire, c’est ainsi qu’il a été présenté à la face du monde, par la version québécoise de la fameuse émission américaine. Bien entendu, la première pensée est un peu celle du rejet : après un passage sur ce type de planches les artistes gagnent la convoitée image du préfabriqué. C’est parfois vrai, c’est faux souvent. C’est faux, pour Monsieur Holubowski.

Matt, je me répète, c’est sa voix qui m’a faite chavirer. Cette texture, ce timbre. Et puis comme moi, il semble être un émotif, un amoureux de la vie, des choses vraies qu’elle nous offre. Un voyageur, aussi. C’est pour ça que dans le cas de Matt, l’image de carton-pâte, ça colle pas.

Les instruments comme manière de souligner des textes, des messages. Les mélodies sont planantes, agréables: ce sont les mots qui priment, cependant. Ils parlent de l’humain, de peurs, de réalités, du soi et des autres. Le ressenti suite aux rencontres, suite au contact avec différentes vérités. Le tout avec poésie, l’artiste écrit aussi bien qu’il chante. Le son est folk, s’il faut le catégoriser. Il est surtout une invitation à être avec soi-même, à la réflexion, à la contemplation. Un son d’automne par excellence.

C’est vrai, un chanteur en finale de la Voix, ça fait pas trop underground, comme ce que je prétends vouloir apporter à vos oreilles. Mais j’ai choisi de parler de Matt Holubowski parce qu’il est un artiste sincère, là pour les bonnes raisons. Pour contre-carrer cette image. Vous parler de l’homme qui veut partager ses tripes avec nous.

Voilà deux extraits de ses deux albums. Le dernier, Solitudes, vient tout juste d’être lancé. Le premier, plus épuré, me touche par sa simplicité. Le second, plus travaillé, fait suite à un joli projet. On s’y plonge ici, maintenant, à chaque envie d’y retourner.

 

 

  • Artiste: Matt Holubowski
  • Bandcamp: https://matt-holubowski.bandcamp.com/
  • Albums: Ogen, Old man (2014), Solitudes (2016)
  • Montréal, Canada
  • Crédit Photo: PetitRusse & Audiogram

 

matt-holubowski-1000x1000

Une réflexion sur “Matt Holubowski – Les mots qui priment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *